Quelques régles à respecter

Un oreiller, en complément d’un bon matelas, peut contribuer de manière significative à la qualité de votre sommeil. Dans l’article de blog suivant, vous trouverez 5 règles simples à suivre pour éviter les mauvais achats d’oreillers et profiter d’un sommeil fantastique.

Règle 1 : Obtenir des conseils détaillés

Si vous cherchez un très bon oreiller qui vous convienne, vous devriez demander conseil. Les aspects sanitaires sont tout aussi importants que votre position de sommeil préférée ou votre tendance à transpirer.

Les douleurs cervicales, les maux de tête ou même le mal de dos peuvent dans certains cas être évités en utilisant un oreiller cervical adapté. Les oreillers pour la nuque sont souvent aussi appelés oreillers orthopédiques de soutien de la nuque, car ils soutiennent le cou et la colonne vertébrale grâce à leur forme, qui est spécialement adaptée au corps et à la tête. Le support empêche, par exemple, une flexion de la tête en position latérale, qui peut provoquer des douleurs dans la nuque. Lors du choix du bon oreiller pour le cou, la position de sommeil, le physique et la taille de l’oreiller jouent un rôle décisif. En outre, il existe également des oreillers de santé qui soutiennent différentes parties du corps et préviennent les points de pression.

 

Règle 2 : L’oreiller doit être assorti au matelas

Votre conseiller doit absolument vous interroger sur votre matelas afin de pouvoir vous donner des conseils compétents. Sans cette connaissance, le choix est arbitraire et la probabilité de trouver l’oreiller parfait est très faible.

N’oubliez pas qu’avec de nombreux oreillers, votre linge de lit ne sera pas parfaitement adapté. Pour presque tous les oreillers du marché, il existe des housses assorties de différentes couleurs. Pourquoi est-ce important ? Si la taie d’oreiller est trop grande, vous aurez toujours des “restes” sur votre cou ou votre visage. Cela perturbe également votre sommeil.

 

 

Coussin assorti au matelas

Comment trouver le bon oreiller pour mon matelas ?

La règle la plus importante : lorsque vous sortez acheter un oreiller, emportez avec vous toutes les informations que vous pouvez trouver sur votre matelas. Les facteurs les plus importants à cet égard sont la hauteur du matelas, le matériau, le type de zone des épaules et la fermeté. Pourquoi ?

La profondeur à laquelle le corps s’enfonce dans le matelas est déterminante pour la hauteur de l’oreiller. Si l’oreiller est trop haut, étirez trop les vertèbres cervicales. Si l’oreiller est trop bas, la tête n’est pas suffisamment soutenue, ce qui augmente la tension. Cependant, le mauvais sommeil, les tensions dans la nuque et les bras qui se sont endormis proviennent rarement du seul oreiller. Les tensions dans la nuque, par exemple, sont causées à 95% par une mauvaise zone des épaules du matelas. Et peut-être ne vous contentez-vous pas de choisir un nouvel oreiller, mais envisagez-vous aussi un nouveau matelas : alors nos 10 conseils peuvent vous aider.

 

Quel oreiller est le bon pour un lit à eau ?

La même chose s’applique ici, comme décrit ci-dessus. Lorsque vous vous enfoncez profondément avec votre épaule dans un lit à eau, l’oreiller ne doit jamais être trop haut. Il doit également être très respirant, car toute la chaleur et l’humidité sont rayonnées vers le haut dans un lit à eau.

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *